Hurler calmement, Arnaud Théval

Diptyque format 100 x 75,5 cm et 100 x 140 cm, photographie sous verre (2017).
Ce texte évoque comment une infirmière appréhende la montée en tension de la mort d’un patient, son accompagnement et sa stratégie bien à elle pour en garder une mémoire au travers des mots qu’elle écrit. Elle lit son texte devant celui que j’ai écrit, comme un écho. Les mots de ces absences et de ces distances occupent l’espace physique du moment