TENIR, INCERTAINS _ Arnaud Théval.
La relation de l’hôpital au corps des patients constitue sans doute un espace sacré. Même l’individu tout puissant de nos sociétés, expert de son corps, figure maximisée de nos pensées libérales, se soumet docilement à cette discipline médicale, y compris lorsque dans les dernières évolutions du soin le renvoient finir ses soins chez lui, en ambulatoire. Le contrôle est maintenu, moins disciplinaire dans son architecture, mais maintenu autrement. La société des médecins organise un régime de contrôle de nos corps, en s’adossant sur des réflexions éthiques portées par des experts, issues de l’évolution politique de notre société qui elle génère des lois votées à l’assemblée nationale par nos députés, largement issus des rangs de la médecine.
Cette question de la maitrise des corps m’intéresse à deux moments liés à la mort dans l’univers hospitalier, celui de l’interruption de la vie, lorsqu’à bout de souffle le patient n’en peut plus d’attendre encore et avant la naissance lorsque le bébé ne pourra plus être attendu. Présente dans nos pensées sans discontinuité, cette question de la fin de vie reste néanmoins terriblement lointaine à nos yeux, dans nos quotidiens occupés que nous sommes à ne pas attendre du tout.
Ma proposition s’inscrit dans cet univers des médecins et sur leur institution, souhaitant appréhender le fonctionnement d’un corps constitué autour de ces enjeux de contrôle et souhaitant interroger ces gestes qui précédent ceux de la décision, puis ceux qui suivent. À la lisière de la philosophie et de la politique, ma démarche artistique est un questionnement indéterminé, au début, qui s’affine par ma rencontre avec les médecins et l’institution. Une lente immersion me permettra de lire les ressources du terrain et d’y travailler un positionnement porteur de sens en prise avec celui-ci. Comme tout corps étranger plongé dans un autre milieu, mon attitude produira des déplacements et des débats au travers d’une production agitant l’espace social des personnes impliquées.