Blanc maquillage

L’hôpital est un lieu de lutte, dont l’issue est tendue vers une sortie de crise heureuse. Les équipes hospitalières orchestrent le mouvement avec talent employant tour à tour des traitements médicamenteux pour nos corps chancelants, des ruses au sens philosophique du terme pour faire tenir un espoir thérapeuthique et des formules savantes pour organiser la maîtrise du savoir sur notre ignorance.

Quand les murs de la chambre disparaissent, quand les rapports de pouvoirs se conçoivent dans l’horizontalité du management, quand les corps disparaissent en moins de trois jours, quand les mots qui s’échappent de nos bouches se transforment en vapeur d’eau, quand la lumière qui y scintille alors, y fait naître l’illusion d’un arc-en-ciel, c’est bien que nous sommes parvenu dans ce nouveau lieu qu’est l’hôpital du XXIème sciècle.
Évaporé dans le flou de nos certitudes, recouvert d’une fine couche blanche additionnant toutes les couleurs de nos expériences, le corps de l’hôpital soudain disparaît.

En immersion depuis deux années au sein de l’institut Bergonié, l’artiste Arnaud Théval construit son propos en s’adossant à des rencontres avec les personnels hospitaliers, les patients et leurs familles, également en proposant des conférences-débats en invitant des médecins, philosophes, des militaires ou des prêtres.
Les formes de ce travail sont multiples, allant de mise en situations photographiques des protagonistes de l’hôpital, à l’ écriture de textes et en créant des situations performatives impliquant l’institution dans sa relation au pouvoir, à la mort et à son imaginaire propre.

Liste des oeuvres
La source de l’illusion (2017) photographie format 100 x 135 cm et trois textes format 100 x 75,5 cm, photographie format 28 x 30 cm et lettre format 21 x 29,7 cm.
Une discussion avec les médecins de l’institution.
Crépitements (2018) photographie format 100 x 135 cm et un texte format 100 x 75,5 cm.
Une conférence débat avec Guillaume Durand, philosophe et Gérard Dabouis, médecin.
Guerre-guérison (2018) photographie 160 x 210 cm, drapeau et machinerie réalisée par Jules Mansart. Une conférence débat avec Arthur Oldra, réserviste dans l’armée française et Jacques Faucher, médecin et prêtre.
K et la pierre (2018) photographie format 160 x 170 cm.
Jean-Marc (2019) photographie format 100 x 135 cm et photographie format 28 x 30 cm.
United color of… (en cours) série de textes format 80 x 120 cm.

voir + ici :
www.arnaudtheval.com/oeuvres/lhopital-en-sueur

Crédit images: ©Arnaud Théval

Arnaud Théval